Quelle est la différence entre un antivirus et un pare-feu ?

Antivirus et pare-feu
Sécurité et complémentarité : découvrez la différence entre un antivirus et un pare-feu.

De plus en plus confrontées au fléau de la cybercriminalité (ou piratage informatique), les entreprises et notamment les TPE/PME doivent se prémunir contre ces attaques et mettre en place des outils permettant de garantir leur sécurité informatique. Les solutions incontournables sont l’antivirus et le pare-feu. Une évidence, vous direz-vous ? Mais connaissez-vous la différence entre ces deux systèmes de protection ? 

Le pare-feu : un incontournable de la sécurité informatique

La première barrière de protection du système informatique est le pare-feu. Il s’agit d’une protection préventive.

Il faut distinguer le « pare-feu externe » et le « pare-feu personnel ». Le premier se présente généralement sous la forme d’un boitier installés comme barrière entre le réseau d’entreprise et Internet. Le second est un service intégré au système d’exploitation ou un logiciel installé.

Le pare-feu externe dispose généralement de plusieurs interfaces réseaux et filtre toutes les communications entre elles. Plus simplement, il filtre les échanges entre Internet et le réseau de l’entreprise. Les premiers pare-feux dit à « inspection d’états » autorisaient ou interdisaient une information à transiter en fonction des règles paramétrées. La mémoire des connexions établies a amélioré ce fonctionnement, mais ce n’est hélas plus suffisant. Les attaques récentes nécessitent des pare-feux NG, pour Nouvelle Génération, qui intègrent des technologies d’analyse et de filtrage très avancées (détection d’intrusion, de logiciels malveillant, filtrage applicatif, l’authentification, etc.).

Le pare-feu personnel contrôle les communications du poste de travail en entrée et sortie. Les paramétrages permettent d’autoriser ou non les applications à transmettre ou recevoir des informations. Il est désormais activé par défaut sur les systèmes Windows 10 ou Windows Server, et doit être activé sur MacOS.

Protéger et réparer vos fichiers numériques grâce à l’antivirus

Le deuxième outil indispensable à la protection de vos systèmes informatiques, c’est l’antivirus. Il va agir contre les programmes dangereux provenant d’Internet mais aussi des logiciels inconnus lorsqu’ils présentent une suspicion. L’antivirus empêche alors leur exécution et leur propagation pour ne pas endommager l’appareil, et plus largement, le réseau.

L’antivirus intervient en identifiant les menaces, repérant et bloquant le fichier ou programme infecté pour ensuite éliminer le virus. Lorsque l’antivirus ne parvient pas à déterminer ou supprimer le logiciel malveillant, il procède à la suppression du fichier infecté et restaure la dernière version sauvegardée avant l’attaque.

Longtemps basés sur des systèmes de signatures, les antivirus se sont eux aussi adaptés pour contrer les nouvelles menaces. Ces antivirus mettent en œuvre des technologies d’analyse comportementale, de réputation, de bac à sable, et désormais d’intelligence artificielle pour mieux détecter et contenir l’attaque, voir isoler le poste du réseau d’entreprise.

Ce qu’il faut retenir

Si les deux systèmes de protections de virus que sont le pare-feu et l’antivirus ont le même objectif, ils n’appliquent pas les mêmes processus d’analyse et sont complémentaires. Pour optimiser au maximum la protection de vos appareils, il est également indispensable de maintenir vos systèmes d’exploitation et vos applications à jour pour réduire les failles et renforcer votre sécurité.

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Abonnez vous à notre newsletter pour bénéficier de toutes les actualités et articles de Proxival

Les autres articles

Retour haut de page