Le chiffrement informatique

Vous cherchez un moyen de vous protéger des cyberattaques ? Découvrez la solution du chiffrement informatique.

De nos jours, Internet est devenu un outil incontournable, que ce soit dans la vie de tous les jours ou professionnellement, et son évolution a largement modifié notre quotidien. Il s’agit bien souvent de lecture dite “passive”, mais volontairement ou non nous envoyons également des informations aux autres, notamment en remplissant des formulaires, en créant des profils sur les réseaux sociaux, en achetant en ligne… Ces informations qui peuvent être confidentielles, voire sensibles, sont de plus en plus convoitées par des personnes mal intentionnées que l’on appelle “hackers”. En effet, les fuites informatiques et cyberattaques sont plus courantes ces dernières années et peuvent coûter très cher. D’après une étude de PwC, “The Global State of Information Security Survey 2018”, en 2017 le coût financier des cyberattaques a atteint la somme de 2,25 millions d’euros pour les entreprises françaises, soit une évolution de 50 % sur une année. Un phénomène qui pourrait être évité grâce à une parade simple et efficace : le chiffrement des données. 

I. Le chiffrement des données, qu’est-ce que c’est ? 

 

Il existe plusieurs moyens de sécuriser ses informations, mais l’un des plus efficaces et le plus utilisé en entreprise est le chiffrement de la donnée : un outil essentiel et facile à mettre en place. Il s’agit d’une technique permettant de transformer un message dit “conventionnel” en un message crypté, incompréhensible par un tiers, ce qui permet d’en conserver la confidentialité. En cas de perte ou vol d’un ordinateur professionnel, ou d’intrusion dans votre système informatique par un hacker, vous serez protégés. D’un point de vue technique, le chiffrement est un processus de transformation de l’information qui ne sera déchiffrable que par la personne ou l’ordinateur qui possède la clé de déchiffrement, appelée aussi “information en clair”. Cette technique qui s’appuie sur la cryptographie n’est pas née d’hier et on retrouve des traces de chiffrements à l’époque de Jules César, sa méthode consistait à décaler les lettres de l’alphabet de 3 places.  

L’objectif du chiffrement est non seulement de protéger des informations numériques mais également de s’assurer de la provenance et de la sécurité du contenu d’un message reçu et que celui-ci n’ait pas été modifié entre-temps. En entreprise, le chiffrement de vos dossiers est un moyen de respecter la confidentialité des projets vis à vis de la concurrence, ou autres données privées que vous stockez en interne dans un environnement Cloud ou même chez un prestataire informatique.  

II. Comment est-ce que cela fonctionne ?

 

Il existe deux types de chiffrement de la donnée : le chiffrement symétrique et le chiffrement asymétrique. 

Le chiffrement symétrique consiste à envoyer une clé de chiffrement, ou en quelque sorte un “mot de passe” au(x) destinataire(s) du message afin qu’il(s) puisse(nt) déchiffrer le contenu envoyé. Seules les personnes qui détiennent cette clé seront en mesure de le comprendre. On appelle ça le chiffrement symétrique car les deux parties utilisent la même clé pour chiffrer et déchiffrer le contenu d’un message. Ce type de cryptage a l’avantage d’être simple à mettre en place mais peut se montrer contraignant lorsqu’il s’agit de diffuser un grand nombre de clés de chiffrement. De plus, l’envoi de la clé peut potentiellement être intercepté et donc remettre en cause la sécurité de la donnée transmise. 

Son alternative, plus sécurisée, est le chiffrement asymétrique dont la différence réside dans le fait qu’il n’y ait pas une mais deux clés différentes. La première est une clé dite « publique” qui pourra être communiquée sans risque ; et une clé “privée” qui devra rester bien secrète et personnelle. C’est la combinaison des deux clés qui permet de s’assurer de la confidentialité des données, seule la personne possédant les deux clés pourra prendre connaissance du message crypté. La clé publique permet de chiffrer le message, mais seule la clé privée du destinataire pourra le décoder. Pour s’assurer de la bonne efficacité des clés de chiffrement, on utilise des algorithmes qui génèrent automatiquement des codes sécurisés. Cette méthode n’est pas sans inconvénients. En effet, la génération de deux clés est un processus plus lent que le chiffrement symétrique, mais l’utilisation d’algorithmes adaptés permet de compenser cette faiblesse. Le second inconvénient réside dans le risque de voir son message intercepté et que la clé publique n’appartienne pas à la personne désirée. Pour cela, on utilise des certificats d’authentification délivrés par des “organismes à clés publiques” qui certifient la bonne conformité de la clé.  

III. Choix et mise en place de la méthode dans votre entreprise 

 

Généralement, on choisit sa méthode de chiffrement en fonction de plusieurs critères : la taille de l’entreprise, le service concerné, le degré de confidentialité des données, l’algorithme de chiffrement, etc. 

Ensuite pour mettre en place un protocole de chiffrement au sein d’une entreprise, il est important de réfléchir à l’expérience utilisateur, c’est-à-dire à l’usage qu’en ont vos collaborateurs. Il ne faut pas que la technologie de chiffrement interfère avec le processus  métier, auquel cas les employés risquent de mal sécuriser leurs échanges de données, voire de ne plus le faire du tout. Aussi, afin que la solution ne soit pas considérée comme une contrainte, il est important de sensibiliser les employés à l’importance de la protection des données, et de les former à l’utilisation des processus afin qu’ils l’adoptent pleinement. 

Si l’éducation du personnel interne est primordiale, il est également nécessaire de réfléchir au chiffrement des données en collaboration avec les partenaires externes qui peuvent être des clients, sous-traitants, fournisseurs… Le chiffrement ne doit pas devenir un frein dans vos échanges. Intégrez-les également dans la mise en place de processus de sécurisation afin de choisir un protocole qui réponde aussi bien à vos besoins qu’aux leurs.   

Vous l’aurez compris, la mise en place de processus de sécurisation de vos données est essentielle de nos jours car les attaques sont de plus en plus fréquentes, touchent tous les secteurs d’activité et peuvent avoir de lourdes conséquences économiques. Selon la taille de votre entreprise, n’hésitez pas à faire appel à des professionnels pour vous accompagner dans la mise en place de ces technologies. Si vous êtes une organisation privée ou publique de taille moyenne, l’entreprise PROXIVAL – spécialiste de l’infogérance et de la gestion de parcs informatiques – se tient à votre disposition pour vous conseiller et vous aider dans cette démarche.  

Pour toutes questions ou conseils, vous pouvez nous contacter en cliquant ici.

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Abonnez vous à notre newsletter pour bénéficier de toutes les actualités et articles de Proxival

Les autres articles

Retour haut de page